La voix des jeunes dans l’Eglise

Le Synode de la jeunesse



Le Synod de la jeunesse

Le Pape François, dans sa ligne d'ouverture des portes de l'Église et d'annonce de l'Évangile de la joie au monde entier, a convoqué le Synode des évêques sur ce thème : "Jeunes, foi et discernement vocationnel". Le 13 janvier 2017, un document préparatoire à la XVe Assemblée générale ordinaire du Synode des évêques a été publié sous ce titre.


Les questions évidentes sont : "Le Synode : qu'est-ce que c'est? Comment ça marche? A quoi ça sert?"

Le terme synode vient de deux termes grecs : syn (ensemble) et yhodos (chemin), et exprime l'idée de "marcher ensemble". Au Vatican, il y a plusieurs organismes qui forment la Curie romaine et qui sont responsables du gouvernement de l'Église dans différents secteurs et sphères. Mais il y avait un souci d'avoir une structure où l'Église universelle serait représentée comme une assemblée d'évêques du monde entier pour aider le Pape dans la gouvernance de l'Église avec son conseil. C'est ainsi que le Pape Paul VI, le 15 septembre 1965, a créé le Synode des Évêques comme une institution permanente dépendant directement du Pape.

Le Synode des Évêques se réunit lorsque le Pape le convoque et sur le thème qu'il propose pour étude, analyse, débat et consultation. Il est présidé par le Pape et a un long processus de préparation pour que le document de travail, appelé "Instrumentum laboris" et qui constitue la base de discussion au Synode, soit le fruit d'une large consultation avec toute l'Église.


Un Synode sur, pour et avec les jeunes : Le Pape François a déjà réalisé deux Synodes : le Synode sur la nouvelle évangélisation et le Synode sur la famille. Sa proposition est que le plan de Dieu pour les hommes et les femmes de tous les temps atteigne le monde entier et tous les domaines de la vie, sans exception. Et c'est pourquoi ce troisième Synode qui se réunit nous invite à nous interroger sur la manière d'accompagner les jeunes sur le chemin de la foi, dans leurs choix de vie, et aussi à demander aux jeunes eux-mêmes d'aider à identifier les meilleurs moyens d'annoncer la Bonne Nouvelle.


Feuille de route: avec la publication du document préparatoire le 13 janvier 2017, la phase de consultation s'ouvre. Elle entend impliquer tous ceux qui représentent le secteur jeunesse de l'Église, les responsables de la pastorale des jeunes et des vocations, les paroisses, les instituts religieux, les mouvements ecclésiaux et de jeunesse, les diocèses, les assemblées nationales et continentales.... Des réunions, des congrès, des réunions dont découlent des propositions pour le Synode sont convoqués. Une page web a également été créée (http://www.synod2018.va/content/synod2018.html) pour suivre l'ensemble du processus, participer aux débats et élaborer une enquête pour tous les jeunes, âgés de 16 à 29 ans, qui souhaitent participer. L'idée est d'atteindre tous les jeunes, croyants ou non, de toute culture, religion ou origine.


Une fois toutes les informations, propositions et enquêtes recueillies, l'Instrumentum Laboris (Document de travail) sera élaboré avant mai 2018, qui sera discuté au Synode du 3 au 18 octobre 2018. Le travail accompli pendant le Synode sera rassemblé dans un document des Actes du Synode, qui sera remis au Pape et avec lequel il élaborera plus tard un document qui sera publié sous le nom d'Exhortation Apostolique (c'est la publication qui rassemble ce qui a été traité dans le Synode des Évêques).


TEXTE INITIAL DE L'INTRODUCTION AU DOCUMENT PRÉPARATOIRE DU SYNODE DES JEUNES


"Je vous l'ai dit pour que ma joie soit en vous et que votre joie soit parfaite" (Jn 15, 11) : tel est le dessein de Dieu pour les hommes et les femmes de tous les temps et, par conséquent, pour tous les jeunes hommes et toutes les jeunes femmes du troisième millénaire, sans exception.


Annoncer la joie de l'Evangile est la mission que le Seigneur a confiée à son Eglise. Le Synode sur la Nouvelle Evangélisation et l'Exhortation apostolique Evangelii gaudium ont traité de la manière de mener à bien cette mission dans le monde d'aujourd'hui ; les deux Synodes sur la famille et l'Exhortation apostolique post-synodale Amoris laetitia étaient consacrés à accompagner les familles dans cette joie.


Dans la continuité de ce cheminement, à travers un nouveau cheminement synodal sur le thème : "Jeunes, foi et discernement vocationnel", l'Église a décidé de se demander comment accompagner les jeunes pour qu'ils reconnaissent et acceptent l'appel à l'amour et à la vie en plénitude, et aussi de demander aux jeunes eux-mêmes de contribuer à identifier les moyens les plus efficaces pour annoncer la Bonne Nouvelle aujourd'hui. A travers les jeunes, l'Eglise pourra percevoir la voix du Seigneur qui résonne encore aujourd'hui. Comme en d'autres temps Samuel (cf. 1Sam 3,1-21) et Jérémie (cf. Jr 1,410), il y a des jeunes qui savent distinguer les signes de notre temps que l'Esprit indique. En écoutant leurs aspirations, nous pouvons entrevoir le monde de demain qui s'approche et les chemins que l'Église est appelée à parcourir".



Águeda Mariño Rico, csd

Congrégation de Santo Domingo

© 2017 IDYM. Convento S. Sabina - Piazza Pietro d'Illiria, 1 - 00153 Roma (Italia)